Fanny Wang

Son histoire

Née à Séoul en janvier 1975, Fanny Wang est adoptée quelques mois plus tard en Suisse. Physiothérapeute, elle se passionne pour le Taiji (Taichi), art martial méditatif qu’elle enseigne comme une philosophie de vie. En 2018, Fanny remporte le titre de vice-championne du monde de cette discipline et l’année suivante, elle brille avec son solo de Taiji dans la fête des Vignerons.

Depuis l’enfance, elle sème poèmes et textes en prose jusqu’au jour où l’envie impérieuse d’écrire une œuvre éclot. Ainsi est né un livre qui parle de la dualité corps/âme, de passion, de résilience.

Prix littéraire